• Robert CAPA

    CAPA

    (1913 - 1954) 

    Découvrez ou redécouvrez les plus célèbres clichés de Robert CAPA

     

    Endre Ernő Friedmann, est né le 22 octobre 1913 à Budapest.

    Son enfance se déroule sans histoire dans une famille relativement aisée de juifs non pratiquants. A 17 ans, impliqué dans les manifestations contre le régime autoritaire d’Horthy, il est obligé de s’exiler. Il part à Berlin pour faire des études de sciences politiques, mais, sans ressources, il doit trouver du travail.

    Il entre alors comme assistant à l’agence photo Dephot, tenue par un de ses compatriotes, Simon Gutmann. Il apprend la photo et saisit un jour sa chance en allant photographier clandestinement un meeting de Trotsky, alors en exil et poursuivi par la police de Staline. Le reportage fait sensation, mais il doit quitter l’Allemagne précipitamment, avec l’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933.

    CAPA CAPA CAPA CAPA 

                                   FRANCE. 1944.                                    BELGIUM. 1944                 GERMANY. 1945

     CAPA CAPA CAPA     

                                   ISRAEL. 1948                  FRANCE. 1944                      ITALY. 1944

       CAPA CAPA 

                                              FRANCE. 1944. Paris                Chartres  

    CAPA

     

    LARDNER, un Pilote d'avion de chasse américain

     

     

      

     


  • Annie LEIBOVITZ

     

    LEIBOVITZ

     

    Anna Lou (Annie) Leibovitz, née le 2 octobre 1949 à Waterbury USA, est une photographe américaine spécialisée dans les portraits de célébrités

    Son style est caractérisé par la mise en valeur du glamour de ses modèles (qui sont généralement des vedettes du cinéma, de la musique ou de la politique) et leur ostensible esthétisation, mettant toujours en avant un détail lié à la vie propre du personnage ou à son actualité publique.

    Elle a partagé la vie de l'essayiste, historienne de la photographie et romancière Susan Sontag à partir de la fin des années 1980.

    LEIBOVITZ LEIBOVITZ 

                                                          David Bowie                     Angelina Jolie

     

     LEIBOVITZ LEIBOVITZ LEIBOVITZ

                                     Susan Sarandon            Léonardo Di Caprio                 Willie Nelson

    LEIBOVITZ LEIBOVITZ LEIBOVITZ

     

                                   Nelson Mandela                         Prince                               Adèle

    L'une de ses tendances – la plus connue – répond d'un travail de commande pour des magazines (Rolling Stone, Vanity Faire, Vogue) ou des marques (Louis Vuitton, Lavazza).

    Ces photographies sont généralement très travaillées, tant au moment de la prise de vue qu'en post-production. La photographe s'entoure ainsi d'une équipe conséquente (d'éclairagistes, d'accessoiristes et de stylistes) qui lui permettent d'obtenir des images que l'on pourrait qualifier de « léchées ».

    Le cadrage est généralement d'une facture classique, la scénographie est d'inspiration théâtrale et la position des corps (surtout dans ses compositions de groupe, en plan large) pourrait être rapprochée des canons baroques.

    Les couvertures de Vanity Fair ici


  • Raymond DEPARDON 

    Raymond DEPARDON

    Né le 6 juillet 1942 à Villefranche sur Saône 

    Il est photographe, réalisateur, journaliste et scénariste français.

    En 1966 il créé l'agence photographique GAMMA

    et est depuis 1979 membre de Magnum Photos

    Un des traits les plus caractéristiques de l'œuvre photographique de Raymond Depardon est la revendication de la subjectivité du photographe et de sa volonté de photographier des « temps morts », ce en quoi il se détache de l'école du reportage humaniste à l'européenne de Cartier-Bresson et se rapproche de l'école américaine et des photographes tels que Walter Evans et Robert Frank. Son ouvrage le plus significatif, le recueil Notes publié en 1979, est composé d'une centaine de photographies accompagnées de textes écrits à la première personne, entre l'exigence journalistique (le monde extérieur) et l'autobiographie (le monde intérieur).

     

    Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON

    Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON

    Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON Raymond DEPARDON

     

    Au cours de l'été 1981, cette nouvelle expérience prend une autre dimension. Pendant un mois, depuis New York, il envoie chaque jour au quotidien Libération une photo accompagnée d'un texte très bref, toujours à la première personne. Le seul impératif est temporel : il est lié à l'heure de bouclage du journal. Raymond Depardon erre dans la ville et se laisse aller aux sollicitations visuelles de l'univers qui l'entoure : fil des rues, rencontres de hasard, personnages côtoyés dans l'exercice de son métier… « temps morts » toujours. Les photos et les notes de ce mois de juillet 1981 seront publiées à la fin de l'année sous le titre de Correspondance New-Yorkaise. Certaines des images contenues dans ce recueil sont parmi les plus connues de Raymond Depardon. Celui-ci poursuit dans cette voie en 1983 avec Le Désert américain qui lui permet de continuer à se chercher intérieurement tout en poursuivant les fantômes de ses prédécesseurs et le souvenir de Gilles Caron, l'ami prématurément disparu.


  • Robert Doisneau 

    (1912-1994)

    Atelier Robert DOISNEAU

     

    Robert Doisneau est né en 1912 à Gentilly, en banlieue parisienne.

    Jeunesse grise derrière les rideaux de macramé d'une famille petite-bourgeoise, il apprend à 15 ans le métier de graveur lithographe à l'école Estienne et entre dans la vie active en dessinant des étiquettes pharmaceutiques. 
    C'est chez André Vigneau, dont il devient le jeune opérateur en 1931, qu'il découvre le monde de la création artistique qui l'animera désormais. Quatre années au service publicité des usines Renault soldées par un licenciement pour retards répétés, lui permettent d'accéder au statut convoité de photographe indépendant.

    «Toute ma vie je me suis amusé, je me suis fabriqué mon petit théâtre.»


        

       

       

     

    La guerre éclate alors mettant un frein brutal à ses projets. Dans l'euphorie des années d'après-guerre, bien qu'il soit quotidiennement soumis à la commande pour des raisons matérielles, il accumule les images qui feront son succès, circulant obstinément « là où il n'y a rien à voir », privilégiant les moments furtifs, les bonheurs minuscules éclairés par les rayons du soleil sur le bitume des villes.

    Quand il meurt en Avril 1994, il laisse derrière lui quelques 450 000 négatifs qui racontent son époque avec un amusement tendre et bienveillant qui ne doit toutefois pas masquer la profondeur de la réflexion, la réelle insolence face au pouvoir et à l'autorité et l'irréductible esprit d'indépendance.


  • Marc Riboud
    (24.06.1923 – 30.08.2016)

    RIBOUD

     

    (1923 – 2016)

    « Voir est le paradis de l’âme. »
    Pietro Spanno, oculiste élu Pape en 1276

    Le site Marc RIBOUD

     

    C’est en 1937, à 14 ans, que Marc Riboud commence la photographie avec un Kodak Vest Pocket nous rappelle la biographie de son site officiel. Mais c’est en 1953 que l’ingénieur de formation obtient sa première publication avec Le peintre de la tour Eiffel, son célèbre cliché capturé avec un Leica et un 50 mm. Sur l’image, on aperçoit Zazou, un ouvrier en train de repeindre le monument en équilibre sur ses poutrelles. « J’avais le vertige et je fermais les yeux chaque fois qu’il se penchait pour tremper son pinceau …  », racontait le photographe à propos des conditions de prise de vue. À Paris, ville dans laquelle il rencontre ses prescripteurs, Capa et Cartier-Bresson, le provincial photographiera aussi - sur le vif - Notre-Dame, les Halles ou encore des manifestations à Bastille.

     

    Marc RIBOUD Marc RIBOUD Marc RIBOUD Marc RIBOUD

     

    Marc RIBOUD Marc RIBOUD Marc RIBOUD Marc RIBOUD

     

    Marc RIBOUD Marc RIBOUD Marc RIBOUD 

     

    L’Asie, l’Orient, l’Afrique… Dès les années 60, le photojournaliste couvre des évènements majeurs à travers le globe de l’indépendance aux conflits armés en Algérie et en Afrique subsaharienne (Ghana Nigéria, Guinée…), en passant par les prémices de la révolution culturelle en Chine ; les manifestations contre la guerre du Vietnam de Washington ; le Watergate ; le procès de Klaus Barbie ou plus récemment la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique