• ZUCCA

    André Zucca 

     

    ZUCCA

    (1897 – 1973)

     

    D'origine piémontaise, André Zucca a passé une partie de sa jeunesse aux États-Unis avant de revenir en France en 1952. Après plusieurs reportages de 1935 à 1937 aux côtés de Joseph Kessel, il travaille dans plusieurs journaux, dont L'Illustration, Paris-Soir, Comœdia, ou encore Match, et couvrit la drôle de guerre en 1939-1942.

     

    En 1941, il est réquisitionné pour travailler au journal Signal, organe de propagande de l'armée allemande, et présente de façon positive l'occupation allemande, ainsi que la création de la LVF. Ces activités ne sont cependant liées à aucun engagement idéologique, même s'il a été parfois qualifié d'anarchiste de droite.

    Parallèlement à sa contribution à Signal, il est l'un des seuls à pouvoir photographier en couleur, à l'aide d'une pellicule Agfacolor (pièce rare à l'époque), les scènes de la vie quotidienne parisienne. 

    André Zucca André Zucca

    André Zucca André Zucca

    André Zucca André Zucca

    André Zucca André Zucca

    André Zucca André Zucca

    André Zucca André Zucca

     

     

    Après la guerre, son dossier fait l'objet d'un classement sans suite lors de l'épuration, et il s'installe sous un nom d'emprunt (André Piernic) à Dreux, où il ouvre une boutique de photos de mariage, de communions et de chasses à courre. Il meurt en 1973.

     

    Ses archives furent rachetées par la Bibliothèque historique de la ville de Paris en 1986. Elles se composent principalement de clichés pris pendant la seconde guerre mondiale et plus particulièrement pendant l'occupation à Paris, et en 2008, les éditions Gallimard organisèrent avec la Ville de Paris une exposition consacrée aux clichés par André Zucca sous l'Occupation. Cette exposition a suscité immédiatement une vive polémique car les conditions dans lesquelles avait été prises ces photographies n'étaient pas précisées. L'exposition a été maintenue et le dispositif d'information sur le contexte, proposé aux visiteurs, a été renforcé.